Publié par : Camille | 11 septembre 2010

Celle qui retournait à L.A. pour la 3ème fois

Du 21 au 29 août, j’ai pris ma deuxième et dernière semaine de vacances de l’année pour partir avec Noelie et Yohan, deux au pairs français à Ann Arbor dans le Michigan. Après avoir décidé d’aller sur la côte ouest… non côte est, non en fait côte ouest, non côte est,… nous avons finalement opté pour Los Angeles et Las Vegas. Réservations, organisation, préparation, jusqu’à ce que le 21 août à 16h30 un chauffeur vienne me chercher pour m’emmener à l’aéroport. Le matin même j’avais travaillé, donc je réalisais pas du tout que dans quelques heures j’allais être à L.A… again! Et oui car ce sera en tout ma 3ème fois dans la city of entertainment. Mais comme la première c’était que pour un jour, la deuxième c’était frustrant (trop limité, trop de chinois, trop touristique), cette fois là ça allait être la bonne et j’allais enfin pouvoir PROFITER de cette ville !!!

16h30 donc, je monte dans la voiture en direction de l’aéroport de Nashville. Coincés dans les bouchons, petit stress de pas arriver à temps même si j’ai pas de bagage à enregistrer, et pendant ce temps le chauffeur me tape la discute. Il me pose des questions, me fait tout plein de compliments… je trouve ça plutôt sympathique, jusqu’à ce que je comprenne pourquoi lorsqu’il m’a demandé mon numéro une fois arrivé à destination. « If you want a ride, or in case you want to go out sometimes in Nashville« … Euuuh ok. J’ai pris sa carte, lui ait dit que mon numéro il l’avait déjà, ait pris mes valises, et bye bye. Gentil mais bon, pas forcement au point que j’ai envie de le revoir en fait 😛

Cette fois-ci j’avais sagement mis mon téléphone portable dans mon sac pour passer la sécurité, donc pas de problème de ce côté-là. Il a quand même fallu que le mec regarde mon passeport de près… voire même de trèèèèès près pendant 3 bonnes minutes avant de me laisser passer. La raison ? « On voit rien avec ces hologrammes !! » Ben écoute la prochaine fois je passe avec une photocopie, tu verras mieux 😀

Une fois dans l’avion, orage et pluie torrentielle dehors, les rampes sont fermées, l’avion immobilisé, l’embarquement suspendu… chouette ! Noelie et Yohan sont prévenus, mais le shuttle que j’ai réservé non, alors forcement je commence à stresser de peur que je doive attendre encore plus longtemps à LAX. Finalement y’a des navettes super régulièrement donc j’ai pas eu de soucis. Quand la mienne est arrivée, j’étais la seule de ce terminal à monter donc le chauffeur m’a appelé, et en voyant la jolie fille qui attendait à côté de moi il a commencé à vouloir dire « Je peux pas la prendre elle plutôt » mais s’est rattrapé avec un « Je peux pas la prendre elle aussi ? » Ça contraste avec le chauffeur de Nashville. Après un trajet sympa où il nous a joué les guides touristiques (« A votre droite un magasin 99c. Tout est à 99c, pas plus pas moins. La dernière fois que j’y suis allé j’ai tellement pris tout ce que je voyais que j’en ai eu pour 60$.« ), j’arrive à l’auberge Duo Housing, 886 Crenshaw Blvd. J’y trouve une Noelie et un Yohan affamés, qui m’attendaient avec impatience pour commander une pizza. L’auberge est à première vue super sympa, il y a une salle avec une télé, une cuisine, et avec Noelie nous avons une salle de bain dans notre chambre (ce qui n’est pas le cas de tout le monde). On commande une pizza avec un (bel) allemand, on regarde la télé jusqu’à épuisement, on se dit que le lendemain sera notre seule grasse mat’ de la semaine (en pratique, ça a pas vraiment été le cas :P), et on tente de s’endormir au bruit de la télé et des gens qui discutent dans la salle commune juste à côté.

DIMANCHE 22 AOUT : COURSES – HOLLYWOOD BLVD – FREE BBQ NIGHT

Noelie: « Bonjour ! »
Moi: « Bonjour ! »
Noelie: « Bien dormi ? »
Moi: « Non… »
Noelie: « Moi non plus »

Entre les bruits, le lit pas confortable pour Noelie et petit pour moi (je suis plus habituée), les gens qui viennent prendre leur douche à 8h du matin (bah oui quoi c’est tôt quand on a décidé de faire une grasse mat’), les gens qui parlent dans la salle à côté… difficile d’avoir un bon sommeil réparateur. Mais on a quand même réussi à se lever pas trop tard (10h pour moi, mais seulement parce que sur mon iPod il était 12h car celui-ci était toujours à l’heure de Nashville donc psychologiquement ça m’allait comme heure pour me lever) et à on s’est motivés pour aller à pied faire nos courses de la semaine. Au supermarché, je me suis rendue compte à quelle point j’avais adopté des habitudes alimentaires américaines, et plus précisément les habitudes alimentaires de mes hosts. Sausages, lait de la même marque, pas confiance dans les oeufs pas ‘organic’, jambon de dinde de la même marque, american cheese, raisin sans pépins… Ça va me faire bizarre quand je vais retourner à Champion ! Et en bon au pairs pauvres que nous sommes on regardait tout au centime près, c’était comique. Au retour, on se retrouve chacun avec nos sacs remplis de courses, ou comment faire un trajet en deux fois plus de temps qu’à l’aller. Moi encore ça allait, mais Noelie et Yohan n’avaient pas choisis les articles les plus légers (bouteilles d’alcool, melons, énorme paquet de riz…) donc on a fait 50 pauses et on a failli perdre des doigts et des épaules au passage.

Après avoir tagué tous nos achats et déjeuné, on part prendre le bus direction Hollywood Blvd. Le bus nous dépose à un endroit bizarre, on commence à partir dans une direction mais ça ressemble pas trop au Walk of Fame, on sort mon super livre-carte qui nous a été super ultra utile pendant tout notre séjour (je connais le quartier par cœur maintenant), et on trouve enfin le coin intéressant où y’a des stars qu’on connait dans les étoiles. C’est là aussi que la foule était principalement rassemblée, si bien qu’on se perdait régulièrement de vue. Dans la foule, énormément de français, c’est à se demander dans quel pays on est. Je pensais pas qu’il y avait tant de français qui avaient les moyens de partir en vacances à L.A !

Pour cette 3ème fois pour moi sur le Walk of Fame, pas grand chose de nouveau si ce n’est le temps de prendre plus de photos, et d’admirer les choses sans se sentir pressée par le temps. J’essaye tant bien que mal de jouer au guide pour mes deux compagnons néophytes, mais c’est pas très concluant. Oh mais j’ai une excuse, après tout quand j’y suis allée avec un vrai guide, il a tout expliqué en chinois parce que j’étais la seule à ne pas le comprendre…! Donc à part les bases « Ça c’est le Kodak Theatre, lieu des Oscars et autres grandes cérémonies, ça c’est le Chinese Theatre, ça c’est une boutique de souvenirs… », je peux pas vraiment en dire plus.

Pour le retour, étant donné que personnellement je n’ai aucun idée d’où était l’arrêt de bus et que ça me parait super loin, je propose qu’on fasse nos touristes et qu’on teste le métro. Enfin le subway, parce qu’ici ils appellent les bus Metro aussi… On a donc acheté nos petits tickets et pris le subway de L.A. Moi, encore une fois, je l’avais déjà pris, donc pas beaucoup plus de commentaires que la première fois, sauf que notre métro il avait trèèès peu de wagons, mais qu’on était pas serrés pour autant parce qu’ici y’a très peu de gens qui le prennent vu que tout le monde a une voiture. Ça change du métro parisien !!

Le soir, le propriétaire de l’auberge avait organisé un barbecue gratuit. N’ayant pas de place autour de la table on a joué nos asociales forcées avec Noelie et on a mangé à part. Mais dès que des places se sont libérées, on s’est empressées de les prendre pour participer aux conversations et faire connaissance avec les gens. Tous ensemble on a parlé de tout et de rien, et on s’est bien marrés. Le plus drôle, ça a été quand les deux filles suisses sont partis, car il y avait une majorité de mecs et ils ont commencé, malgré notre présence, à avoir des conversations… de mecs ! Combien de temps il faut attendre avant de dire à une fille qu’elle leur plait, comment le dire… c’était pas mal de voir un peu leurs problèmes de mecs 😛

En allant me coucher, j’ouvre la porte de la chambre où la lumière était encore allumée, et je tombe sur le mec qui dormait dans notre chambre allongé sur son lit… en slip ! Vive les chambres mixtes xD

[PICTURES de SAMEDI & DIMANCHE]

LUNDI 23 AOUT : VOITURE – VENICE – SANTA MONICA

N’ayant pas envie d’être trop limités dans nos escapades touristiques, nous avions décider de louer une voiture non plus pour aller à Las Vegas, mais carrément pour toute la semaine. Noelie avait réservé sur internet, et la compagnie devait venir nous chercher à 9h à l’auberge. Obligés de se lever tôt donc, mais c’était pour la bonne cause. A 9h30, toujours personne, Noelie appelle pour savoir si quelqu’un vient ou pas et on lui dit que quelqu’un arrive. 10h, quelqu’un arrive en effet, mais pour les deux filles suisses qui avaient aussi réservé et qui étaient prévues à 10h. Pas de place dans la voiture pour nous, obligés d’attendre notre tour. On était un peu censés être avant mais bon. Il a fini par revenir, nous a amené dans la boutique de Hertz, et s’est occupé de notre réservation. Vérification des papiers, ok. Paiement… pas ok. La carte de Noelie étant une debit card, il leur faut vérifier tout un tas de choses pour l’utiliser en tant que credit card. Numéro de sécurité sociale américain, passeport, adresse postale… Le hic, c’est qu’une fois tout cela fait, il était impossible pour leur logiciel de relier l’adresse à la carte bancaire, donc impossible de prélever et bloquer ce qu’ils avaient besoin. Le problème c’est qu’ils doivent geler 400$ sur le compte, et que ni Yohan ni moi n’avons assez pour donner notre carte. Et puis ils ne prennent pas de cash bien sûr. 500 essais, 4 réservations au nom de Noelie et 1h plus tard, alors que nous sommes prêts à abandonner (ou à, au pire, transférer de l’argent de Noelie sur mon compte), illumination de la part de Noelie : « Oh mais attendez, si ça s’trouve, elle est sur mon adresse française !! » Dernier espoir, dernier essai, et…. ça maaaaaaarche !!! Pfiou !! Une fois le paiement (enfin) effectué, le mec nous dit d’attendre dehors, et revient ensuite en nous expliquant des trucs et en nous disant que comme les filles d’avant ont pris la dernière de la gamme la plus basse, on a le droit à une « free upgrade » (voiture d’une gamme au-dessus pour le même prix) !! Bon ben finalement un mal pour un bien, on l’aura attendu longtemps, mais ça valait le coup !! Mazda 6 à boite séquentielle, j’vous raconte pas comment on se la pétait x)

De retour à l’auberge avec notre belle tuture, il est déjà l’heure de déjeuner donc on mange nos aliments de pauvres (pâtes/riz), et on part dans notre voiture de presque riches direction une autre agence de location pour y déposer un français de l’auberge, puis la banque pour faire notre p’tit bazar de dépôt de chèques et remboursement, puis…. Venice Beach !!!

Bon bah c’est une plage quoi, du sable, de l’eau.. mais à la Californienne donc c’est plutôt sympa. J’ai pris des tas de photos, j’ai mis mes pieds dans l’eau gelée (quand on est habituée à une piscine à température ambiante, ça fait un choc), j’ai joué avec le sable… Puis au bout d’un moment avec Noelie on en a eu marre que les mecs ne bougent pas, alors on est partie toutes les deux faire un tour du côté des boutiques. Tee-shirts en tout genre, souvenirs, marijuana médicinale… un mélange des trucs basiques qu’on trouve au bord des plages, et de trucs qu’on ne trouve qu’ici. On a croisé des petits chiots tout mimis, un gros camion de pompier, un mec qui dansait (enfin comme on est arrivés à la fin on l’a vu faire danser d’autres gens puis faire un démonstration de sa super invention: le moon run), une femme avec un serpent, un mec en tenue d’indigène, des beaux mecs en train de faire de la muscu, un mec qui m’a parlé de Nashville en voyant mon tee-shirt, un mec bizarre qui vendait des flacons étranges et qui s’est décalé vite fait quand j’ai voulu le prendre en photo… c’est spécial L.A quand même hein !

Après un bref retour sur la plage, on décide de bouger pour aller à l’autre célèbre plage de L.A : Santa Monica !! Ma chèèère Santa Monica. On a pas mis un pied sur la plage cette fois, mais on s’est baladés sur le pier (le grand ponton qu’on voit dans les films et séries), et on a fait ce que je voulais faire la première fois mais que j’avais pas eu le temps de faire : la grande roue ! Une fois dedans on a mitraillé de tous les côtés parce que de haut, c’est encore plus beau, et on a au moins 10 fois les mêmes photos chacun parce que la roue elle s’arrêtait plus !! Au bout du 3ème tour chaque fois qu’on était en bas on se disait « bon, c’est fini, on va descendre la… » Eeeet bah non, on continuait !! On en a eu pour notre argent au moins, et moi j’en ai bien profité!

En continuant notre promenade, on rentre dans une arcade et on tombe sur MON jeu favori dans les fêtes foraines and co : celui avec un truc qui pousse les pièces. C’était un peu différent de ce dont j’ai l’habitude, mais j’ai pas pu résisté à la tentation, et Yohan et Noelie non plus. On a donc tous mis quelques quarters, et moi à mon 3ème lancé sans conviction… bingo !! Plein de pièces qui tombent, et plein de tickets qui sortent parce qu’ils redonnent pas les pièces pour qu’on rejoue plus, ils donnent des tickets à échanger contre des « prix ». Je met entre guillemets parce que faut voir la tête des prix… des babioles en plastoque qui s’avéraient être de plus en plus nulles plus on avait de points. Pendant que je regarde la vitrine, un mec s’approche et me donne ses tickets en disant « tenez j’en veux pas moi ». Ah bah…merci ! Au total j’ai eu des tickets de deux personnes inconnues, plus ceux de Noelie et Yohan. J’avais envie de dire que j’avais bien de la chance et que j’allais tout déchirer à Vegas, mais au final y’a que pour gagner des babioles de m*rde que j’ai eu de la chance durant ce séjour. Donc au final j’ai pris juste 3 petites gommes à 10 points (le plus bas), et j’ai donné le reste à un mignon petit gamin qui avait gagné un gros paquet de tickets de 1 point et qui était tout content.

Après ma victoire sur le truc de pousse-pièces, on est restés sur le ponton pour regarder le coucher de soleil sur la plage. Juste magnifique…! J’ai encore mitraillé de photos bien entendu, testant tous les modes de mon nouvel appareil pour avoir le meilleur rendu possible. Mais j’ai également regardé avec mes yeux et pas qu’à travers l’objectif, pour savourer ce moment dont je rêvais depuis longtemps.

En repartant à l’auberge, on a aperçu la roue et le pier illuminés, et on est passés par Beverly Hills qui fait encore plus classe la nuit. Une fois rentré, j’étais totalement KO à cause d’une insolation chopée alors que j’étais la seule à avoir une casquette et une bouteille d’eau, donc je me suis couchée direct à la base juste pour reposer ma tête mais au final je me suis carrément endormie, réveillée à minuit pour me mettre en pyjama, et dodo again jusqu’à midi le lendemain.

[PICTURES de VENICE BEACH]
[PICTURES de SANTA MONICA PIER]

MARDI 24 AOUT : SUNSET BLVD – BEVERLY HILLS – GRIFFITH OBSERVATORY

Réveil tardif, courses pas vraiment utiles, sushis pas très bons, english muffin sandwich… et Susan Mayer en puissance. La veille déjà j’avais fait explosé mon truc de riz dans le micro-ondes, ben là j’ai renversé mon verre d’eau, qui était bien rempli évidemment. Je crois que j’ai pas passé une journée sans faire une connerie dans le genre ! Je suis trop maladroite c’est plus possible ça xD

Après le déjeuner Noelie et moi avons discuté avec des françaises qui venaient tout juste d’arriver, puis nous avons fait un détour par Hollywood Blvd pour déposer un autre français de l’auberge (on est trop gentils hein?), pour ensuite se diriger vers Sunset Blvd. Pas grand chose à voir à part du côté du Sunset Strip, donc on a continué notre route jusqu’à l’autre destination du jour : Beverly Hills, et plus précisément Rodeo Drive ! En y passant en voiture à la recherche d’un parking pas cher (le drame de la semaine, parce que c’est bien beau d’avoir une voiture mais faut bien la garer après), on voit devant la boutique Gucci une voiture de police et un policier. On suspecte qu’une star était en train de faire son shopping, mais qui on ne saura jamais ! Une fois la voiture garée dans un parking à 1$ de l’heure (budget serré quand tu nous tiens), on a fait un petit aller retour à pied sur Rodeo Drive, que j’avais déjà fait la dernière fois mais encore une fois c’était tellement plus agréable de pouvoir prendre son temps et ne pas être toute seule !! On a vu de bien belles voitures, mais toujours pas de stars à l’horizon 😦 Pause photos du côté du signe Beverly Hills, puis retour sur la route pour tenter de retrouver the panneau Beverly Hills.

Dernière destination du jour : le Griffith Observatory, qui a une superbe vue sur la ville ainsi que sur le signe Hollywood, pour observer une fois de plus le coucher de soleil. Ahhh bah enfin je le vois ce signe, ça fait quand même 3 fois que je viens et je l’avais toujours pas vu de près celui-là !! Ben je peux vous dire que je l’ai bien vu hein, et mon appareil photo aussi !! Avant de voir le coucher de soleil, petit tour dans l’observatoire pour voir Venus dans un big télescope, puis préparation des appareils… quatre, trois deux, un… coucher de soleiiil sur la colline !!! Extra encore une fois, surtout de voir la ville s’allumer au fur et à mesure que la nuit tombe. Magnifique !

De retour à l’hôtel, gros stress : où est mon appareil photo compact ?? J’ai retourné toutes mes affaires 10 fois, me suis dit 15 fois « putaiiin mais toutes les photos que j’ai pris aveeeec je veux pas les perdreeee !! » Oui parce qu’à choisir entre perdre les photos et l’appareil moi je préfère avoir les photos, l’appareil m’en fou à la limite xD Et puis au cas où j’ai fini par aller voir dans la voiture si il était pas tombé dedans, et là… ouuuuuf il est là !! C’était même plus Susan Mayer à ce stade, c’était Pierre Richard. J’ai pas arrêté de perdre des trucs, horrible.

Après le diner avec Noelie on a essayé d’organiser notre programme du lendemain parce que bon avouons-le on avait un peu épuisé les gros trucs à voir déjà. Studios, parcs d’attractions, tournages d’émissions… on a un peu tout regardé, et on s’est surtout bien marrées. Au final on a décidé Newport Beach, mais en fait en en parlant après avec un belge de l’auberge on a changé pour Malibu et Santa Barbara. En gros, au lieu d’aller sur les lieux de The OC, on est allés sur les lieux du vieux soap opera kitch à souhait. Mais comme je suis fan d’aucun des deux, m’en fiche, l’important c’est de voir le plus intéressant niveau paysage.

Quand on a eu fini de faire nos asociales, on est allées dehors participer aux discussions et on a fait connaissance entre autre avec des américains du New Jersey, c’était bien sympa. Et comme je n’avais pas socialisé du tout la veille, je me suis rattrapée largement en restant à discuter jusqu’à 2h du matin !

[PICTURES de SUNSET BLVD & BEVERLY HILLS]
[PICTURES de BEVERLY HILLS, SUNSET BLVD & GRIFFITH OBSERVATORY]

MERCREDI 25 AOUT : HALLIWELL MANOR – MALIBU – SANTA BARBARA

Si pour le reste des choses qu’on a vu je n’avais fait que suggérer parce que j’avais déjà vu et que c’était ds choses à voir, il y a une chose que j’ai EXIGÉ aller voir quand j’ai trouvé que c’était pas très loin de l’auberge : le manoir des sœurs Halliwell dans Charmed ! J’avais déjà loupé la maison de La fête à la maison à San Francisco, alors là il était pas question que je passe à côté. Surtout que c’était un des premiers trucs que je voulais voir aux USA. Début d’après-midi, après déjeuner comme d’habitude, on est donc partis avec mes petites instructions copiées de Google Maps à la recherche du beau manoir rouge. On s’est un peu perdus… mais on a fini par trouver notre chemin, ainsi que la maison !!! J’étais pire qu’une gamine franchement, THE manoir des Halliwell quoi, c’était énorme !! Enfin non le manoir en lui-même il parait plus petit qu’à la télé par contre. Mais franchement je pouvais pas être plus heureuse. Après ça, ils pouvaient m’emmener n’importe où, je m’en fichais totalement. J’avais vu le dernier truc principal que je voulais voir dans cette ville. J’aurais bien vu la maison de Buffy aussi, mais même si j’aime plus cette série que Charmed le manoir est quand même beaucoup plus symbolique. Et puis c’était trop loin de toute façon.

Une fois mon appareil et mes yeux remplis d’images du manoir, chopage de la route pour aller à Santa Barbara en passant par Malibu. Pacific Coast Highway, c’est à dire autoroute au bord de l’océan. Longue route, mais tellement belle !! Par contre, pas assez de stations d’essence à notre goût… on a failli tomber en panne entre des montagnes et la plage quand même ! Au départ on cherchait la moins cher, mais on a fini par prendre la première qui passait parce que ça commençait à être dangereusement très bas.

Au bout d’un moment, et après avoir passé Malibu avec ses plages de surfeurs, on a commencé à se demander si on était toujours sur la bonne route en voyant qu’on était plus du tout au bord de la côte. Noelie est donc sortie de la highway, on s’est retrouvés dans une zone industrielle paumée, elle a regardé sur son iPod le trajet enregistré, et en fait non on était sur la bonne route, c’était juste encore plus loin.

Arrivés à Santa Barbara, on a commencé par observer les skaters et autres BMX riders dans le skate-park juste devant la plage, puis on s’est promenés sur le ponton et on y a vu des panneaux qui interdissent les pieds, des jeux de lancés de pièces pour les sans-abris (c’est une façon originale de demander de l’argent au moins), des pêcheurs, l’océan… c’était beau ! On a également fait un petit passage dans un magasin de bonbons et chocolats parce que j’avais super faim et que c’était ça ou une glace à 8$… On a pas vu grand chose en fait, on est même pas allés dans la ville. Mais le paysage était magnifique en tout cas !

Le soir, après avoir attendu 3h que mes pâtes bouillent, j’ai tenté de manger le plus de trucs possible pour en gâcher le moins possible. Malheureusement mon estomac il était pas trop d’accord, du coup j’ai à peine mangé la moitié de ce que j’avais dans mon assiette. Faut dire que j’avais quand même une sacré plâtrée de pâte, et que les sausages elles étaient pas bonne du tout. Au bout d’un moment à regarder la télé tout en dégustant notre Nutella avec Noelie, un des américains du New Jersey, Manny, vient nous voir et on commence à discuter de Vegas, des roller coaster… jusqu’à ce qu’il nous dise qu’il avait prévu de sortir ce soir avec quelques gens de l’auberge dans un bar sur Hollywood, et qu’on était les bienvenues. Ni une ni deux, on a foncé dans la douche pour se faire toute belles et aller avec eux. C’est pas tous les jours qu’on peut aller dans un bar sur Hollywood Bvld hein ! Après avoir pris quelques photos de groupe et attendu le bus qui n’est jamais venu, Manny a appelé un taxi pour tout le monde et l’a même payé. 2 taxis, 10 personnes… pas grave, on se serre ! Première fois dans un vrai taxi américain, avec la vitre au milieu et tout, trop bien. Sur place, nous découvrons la destination exacte : le Dillon’s, un Irish Pub. Censé être irlandais donc, mais c’était trop comme dans les films américains. L’ambiance était sympa, surtout entre nous. Manny et son pote Chris nous ont payés nos boissons, je me suis tapée la honte avec mon jus d’orange, on a failli faire un billard, et on a été tous jetés dehors à 1h30 car le bar ferme à 2h. Mais qu’est-ce que c’était fun !! Soirée sur Hollywood Blvd tous frais payés, c’est classe quand même !

En rentrant, alors qu’on s’était plaint avec Noelie des bruits de nos compagnons de chambre les nuits précédentes, c’était à notre tour d’embêter nos nouveaux compagnons de notre nouvelle chambre car les portes et le sols faisaient des bruits monstrueux. L’horreur quand on essaye d’être discrètes !

[PICTURES du HALLIWELL MANOR & SANTA BARBARA]

Le reste de l’aventure se passe à Las Vegas, donc ce sera dans un nouvel article pour ne pas trop surcharger celui-ici 😉

Publicités

Responses

  1. vite vite, la suite !!! j’adoooooooooore cette série !!! quand est-ce qu’elle sera tournée ?

  2. Bonjour, c’est encore moi ! J’aimerais savoir combien tu a du débourser pour ce voyage-ci aussi : Avions/Auberge de jeunesse/ Nurriture/Voiture/Souvenirs… Merci d’avance !

    • Alors pour celui-ci c’était beaucoup mieux car préparé à l’avance, divisé par 3 sur certains trucs, et minutieusement étudié pour que ça nous coûte pas trop trop cher. J’ai pris l’aller-retour en avion sur studentuniverse.com, et ça m’a coûté moins de 300$ si mes souvenirs sont bons. L’auberge de jeunesse à L.A m’a coûté environ 150$ pour 6 nuits dans une chambre de 4, il y avait une cuisine donc j’ai du acheter 30 ou 40$ de courses pour la semaine (et j’en avais beaucoup trop au final donc j’aurais pu dépenser moins), + les restos à Vegas mais on a fait soft. La voiture divisé par 3 ça nous a fait 91$ chacun pour 7 jours, plus 30$ d’essence chacun sur la semaine je crois, et les parkings qui étaient entre 3 et 10$ et qu’on divisait aussi. Et les souvenirs, comme pour l’autre voyage c’est difficile à dire… j’y suis allée plus doucement à L.A parce que j’en avais déjà pas mal, mais à Las Vegas j’ai dépensé plus, et j’ai joué un peu au casino aussi. Mais j’ai essayé de pas trop compter ça, je faisais juste gaffe de pas dépenser tout ce qu’il me restait. Mais comme c’était proche de mon autre voyage, je suis revenue avec un tout petit découvert…! Heureusement que la paye est toutes les semaines !! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :